République du Sénégal / Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche
RECRUTEMENT de la
7ème PROMOTION
PHASE 1
Période de dépôt des candidatures
du 04 Juin au 14 Août 2018 à 17 heures

A LA UNE

DEMANDE D’ADMISSION EN PREMIERE ANNEE 2018-2019 Démarche  Dossier d'admission 2018-2019 Pour plus de renseignements, veuillez téléch...

SENEGA-FRANCE-MEDIAS Arona Diouf et Nicole Diédhiou, lauréats de la Bourse Ghislaine Dupont et Claude Verlon Dakar, 2 nov (APS) – Le journaliste Arona Dio...

La bourse Ghislaine Dupont-Claude Verlon 2017 décernée à deux Sénégalais Cécile Mégie, Directrice de RFI (g), Apolline Verlon, fille de Claude Verlon, aux côtés ...

APS : MARY TEUW NIANE RELÈVE L’IMPORTANCE DES ISEP L’articulation en réseau des instituts supérieur d’enseignement professionnel (ISEP), constitue "un pas import...

Procédure de Recrutement Emplois administratifs et de services Pièces à fournir : Une demande manuscrite adressée au Directeur et précisant l'emploi sollic...

Appel à Candidature Postes d’enseignants-formateurs L’Institut Supérieur d’Enseignement Professionnel de Thiès lance un appel à candidature pour le recrutemen...

MOTS DE LA TUTELLE

Mot du Ministre

Le Gouvernement de la république du Sénégal, dans la mise en œuvre de son plan de développement de l’éduca...

Mot du Directeur

La Commission Nationale de Réflexion sur la Réforme Stratégique de l’Enseignement Supérieur à l’horizon 20...

Mot du Ministre

mary-teuw-niane-ministreLe Gouvernement de la république du Sénégal, dans la mise en œuvre de son plan de développement de l’éducation, a décidé de relever le défi de la pertinence de son système d’enseignement supérieur en mettant l’accent sur les formations de type cycle professionnel court.

Cette orientation est motivée par d’une part, le manque d’étudiants dans les filières professionnelles technologiques et d’autre part, le déséquilibre dans la structure des niveaux de formation.

En effet, dans notre pays, seulement 7% d’étudiants sont inscrits dans les filières professionnelles technologiques. Or dans les pays industrialisés,  cette proportion est de 65% en moyenne.

Par ailleurs, notre système d’enseignement supérieur offre essentiellement des formations de haut niveau c'est-à-dire baccalauréat + 3 et plus. Il y a très peu de formations dites de techniciens supérieurs.

Les établissements publics qui forment les techniciens supérieurs sont en nombre limité et le ratio ou pourcentage de techniciens qui sortent de ces établissements est faible si l’on considère le nombre total de diplômés formés pas les universités.

La mise en place de l’Institut Supérieur d’Enseignement Professionnel de Thiès (ISEP-Thiès) nous est donc apparue comme une nécessité pour corriger les manquements précités. Cette initiative prioritaire du Gouvernement est fortement appuyée par les partenaires au développement avec lesquels nous partageons la même vision de l’enseignement supérieur professionnel centré sur l’apprenant et les compétences à acquérir.

La création de l’Institut Supérieur d’Enseignement Professionnel de Thiès est un premier pas vers la création d’autres ISEP dans les autres régions du pays, afin de contribuer au déploiement de la nouvelle carte universitaire du Sénégal.

 

Professeur Mary Teuw NIANE,
Ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.

 
<<< Retour

Foire aux questions

Accéder aux questions les plus fréquemment posées, les réponses aux questions les plus courantes.

Lire la suite...

Plan d'accès

GéolocalisationLire la suite...